Plaque d’immatriculation : comment l’entretenir durablement ?

Plaque d’immatriculation : comment l’entretenir durablement ?

11 juillet 2022 Non Par Transporteur

Au fil du temps, les plaques d’immatriculations peuvent se salir ou être endommagées par les chocs. Il arrive rarement qu’une lettre finisse par disparaitre avec le temps d’une plaque en acier. Cependant, vous risquez de payer une amende si votre plaque est détériorée d’une quelconque manière. Il convient donc de prendre toutes les dispositions pour éviter de se retrouver dans une telle situation. Comment entretenir sa plaque d’immatriculation ?

Ces astuces d’entretien de la plaque d’immatriculation

Voici quelques astuces pour conserver pendant longtemps l’état de votre plaque :

Appliquer de la cire protectrice

L’entretien est de mise, même si vous avez décidé de fixer plaque immatriculation porte vélo thule. Là, elle n’est pas à l’abri des multiples chocs urbains qui peuvent survenir. C’est pour cela qu’il est préférable d’utiliser de la cire protectrice. Votre plaque d’immatriculation sera ainsi protégée de multiples saletés, et d’autres éléments capables de l’entacher. Une autre alternative consiste à se servir d’un produit hybride céramique.

Peu importe le choix de la solution que vous ferez, elle rendra le nettoyage de votre plaque d’immatriculation plus simple.

Fixer des renforts de protection à votre carrosserie  

Lorsque votre voiture est garée en ville ou dans un parking, elle n’est pas à l’abri de chocs. Ce sont par ailleurs les plus petits qui sont capables de causer le plus de dommages. Le meilleur moyen de protéger votre plaque d’immatriculation dans ce cas est de choisir une plaque en plexiglas. Elle a en effet la capacité de mieux y résister. Même si l’esthétique n’est pas au rendez-vous, le plus important est la protection dont vous bénéficiez.

Il est possible d’aller plus loin, et renforcer la durabilité de votre plaque d’immatriculation. Installez des renforts de protection sur la carrosserie de votre voiture. Mettez-en aussi sous la plaque pour qu’elle ne soit pas facilement affectée par les aléas du stationnement par exemple. Cette action d’une grande simplicité permettra de conserver durablement l’état de votre plaque d’immatriculation.

Opter pour une plaque de milieu

L’une des meilleures façons de conserver votre plaque d’immatriculation pendant longtemps est d’opter pour une plaque du milieu. Ce modèle fait partie du haut de gamme, et est particulièrement résistant. Ce n’est pas son seul avantage contrairement à ce qu’il est possible de penser. Notez également qu’elle ne perdra pas ses couleurs au fil du temps comme les autres types. Aucun décollement ne risque d’arriver, et encore moins des infiltrations d’eau.

Cet aléa est capable de rendre votre plaque d’immatriculation non conforme. Il peut en découler des amendes plutôt conséquentes. Lorsque vous optez pour une plaque en aluminium, veillez à ce que les fixations soient installées sur les bordures. L’élément sera de cette façon parfaitement à l’abri des frottements.

Que risquez-vous en cas de fraude ?


Vous avez tout à fait le droit d’utiliser ces diverses techniques pour procéder à l’entretien de votre plaque d’immatriculation. Cependant, certains automobilistes peu scrupuleux vont plus loin. Ils utilisent certaines techniques sur leurs plaques afin de passer sous les radars. L’une des plus connues est la stratégie de la feuille morte, qui se cale sur la plaque d’immatriculation. D’autres appliquent même un produit spécifique ou film direct qui empêche la détection de la plaque par les radars.

Il faudra éviter d’utiliser de tels subterfuges, au risque de vous faire verbaliser pour motif de plaque non conforme. Quant à l’amende, elle peut être de quatrième classe. Le montant peut être de 90 ou 135 euros, à payer dans les jours qui suivent.