Devenez plus écolo avec le bioéthanol E85

Devenez plus écolo avec le bioéthanol E85

25 août 2022 Non Par Transporteur

La flambée du prix des carburants pousse de plus en plus de conducteurs à se tourner vers d (autres alternatives. Parmi celles-ci, le bioéthanol E85 figure en bonne place pour remplacer les carburants traditionnels. Zoom sur ce carburant pas comme les autres.

Les propriétés du bioéthanol E85

Le bioéthanol est un alcool végétal, c’est-à-dire qu’il a été obtenu après un processus de fermentation d’un végétal. Plusieurs fruits et graines permettent d’obtenir du bioéthanol, mais celui qui présente le meilleur rapport qualité-prix, est la betterave sucrière. Il s’agit d’un légume produit massivement en France et qui bénéficie de subventions de l’État. Pour que le bioéthanol soit utilisé comme carburant, il doit être mélangé à de l’essence. Le bioéthanol E85 est alors un carburant composé de 85 % de bioéthanol et de 15 % de sans plomb.

Un carburant économique à tout point de vue

Au cours de l’année, le bioéthanol a connu de légères fluctuations, avec un pic de 0,93 € le litre en avril, pour retomber à 0,83 € en août. C’est en effet un carburant qui bénéficie de plusieurs politiques publiques.

Un carburant écologique

Si le bioéthanol E85 est aussi plébiscité, c’est aussi à cause de son faible impact sur l’environnement. De la production à la consommation, son émission en CO2 est faible. La betterave étant un végétal, elle absorbe du CO2 pour pousser et la quantité absorbée pour sa croissance est supérieure à celle émise pour la production de bioéthanol. Certes, il y a toujours du sans plomb dans le E85, mais cela reste beaucoup moins polluant que le carburant traditionnel.

Comme vous pouvez le voir si vous cliquez ici, le bioéthanol E85 a un pouvoir calorifique moins important que le sans plomb. Sa combustion produit moins de chaleur que s’il s’agissait d’essence classique.

prix à la pompe bioéthanol

L’installation d’un boîtier E85

Pour commencer, il faut connaître les voitures éligibles au bioéthanol E85. À ce jour, seules les voitures à essence peuvent supporter ce carburant et à ce niveau, il y a encore deux cas. Les voitures à injection mécaniques sont plus difficiles à convertir au bioéthanol E85, car il faut changer la structure même du moteur. Par contre, les voitures à injection électronique, c’est-à-dire toutes les voitures commercialisées depuis deux à trois décennies, peuvent être compatibles grâce à l’installation d’un boîtier E85.

Cette installation est indispensable parce que le bioéthanol E85 et l’essence sans plomb n’ont pas le même rapport stœchiométrique. Autrement dit, un litre de bioéthanol E85 ne produit pas la même quantité d’énergie qu’un litre d’essence sans plomb. Le boîtier E85 est là pour permettre au moteur de s’habituer à ce changement. L’injecteur enverra ainsi plus de carburant au moteur lorsqu’il s’agit de E85, et rééquilibrera la distribution lorsque vous repasserez à l’essence.

Il existe de nombreux modèles de boîtiers E85 sur le marché et il faudra faire preuve de vigilance au moment de l’acheter, car certains n’ont pas reçu d’homologations. N’oubliez surtout pas de prévenir votre compagnie d’assurance avant d’installer le boîtier.